Les Parisiens et les Parisiennes

“Errer est humain, flâner est parisien” : de cette citation de Victor Hugo, j’ai fait un mantra quotidien. À force d’arpenter les rues de Paris le nez en l’air, j’ai commencé à rechercher frénétiquement les plaques commémoratives fixées sur les façades des immeubles, célébrant les hommes et les femmes qui y étaient nés ou décédés, y avaient vécu quelques mois ou résidé toute leur vie.

Les Parisiens et les Parisiennes est la cartographie des adresses de ces illustres personnages. Elle retrace géographiquement les chemins de vies des écrivains, chanteurs, peintres, poètes, dramaturges, sculpteurs et acteurs, parisiens et parisiennes de passage ou de toujours, de sang ou de cœur.

PS : Victor Hugo est mort au 124 de l’avenue qui porte son nom.